Cybercentre de Guérande - Un espace multimédia accessible à tous
Vous êtes ici : Accueil » Fiches ateliers » Spécial débutants » Formation CNFPT

Formation CNFPT

D 15 juin 2017     H 11:30     A jpbastien     C 0 messages


agrandir

Le Cybercentre accueille tout comme de nombreux espaces publics numériques français des formations "Compétences bureautiques et numériques". Ce sont ainsi une dizaine d’agents territoriaux qui ont suivit cette première formation en Pays de La Loire. Ils ont pû découvrir et développer leurs connaissances sur les usages liés aux outils et applications (logiciels, Internet...) avec lesquels ils doivent dorénavant composer quotidiennement au travail.

Lors de cette formation les agents territoriaux, majoritairement en catégorie C, ont pû voir ou revoir des usages principaux...

Les périphériques... avant de pouvoir participer à cette formation, les agents ont répondu à un questionnaire afin de connaître leurs acquis. Ce test permettait alors à l’agent de connaître la formation qui serait la plus adapté selon ses acquis. Seul soucis, le jargon informatique n’est pas toujours acquis et savoir qu’une tablette est un périphérique d’entrée-sortie (mais c’est quoi un périphérique d’entrée, de sortie, d’entrée-sortie ?) ne signifie pas que nous ne savons pas utiliser une tablette (ou un smartphone). C’est pourquoi j’ai projeté un diaporama afin de revenir sur la notion de périphérique. Retrouvez une présentation réalisée par Arslân Bariş avec l’application Internet Prezi : https://prezi.com/xxr7bl36y3by/les-peripheriques-dentree-sortie-dun-ordinateur/

Le clavier... je les ai invité en plus des exercices de frappe réalisés lors de la formation à aller sur le site (https://www.dactylocours.com/default.htm) sur lequel ils peuvent s’inscrire et ainsi suivre des cours de dactylographie.

Le traitement de texte... bien que la plupart des collectivités territoriales sont équipés du logiciel Microsoft Word, des différences peuvent exister entre ceux qui disposent de la toute dernière version et ceux qui ont a disposition une version plus ancienne. Mon choix a donc été de leur faire découvrir et utiliser le logiciel LibreOffice Writer (https://fr.libreoffice.org/download/libreoffice-stable/) qu’ils peuvent par la suite télécharger et installer sur leur poste personnel. Vous me direz qu’arrivé au travail, ils seront déboussolé car LibreOffice Writer n’a pas la même ergonomie que Microsoft Word. En effet, mais ceci peut éventuellement permettre aux agents de faire bouger les lignes et ébranler l’hégémonie de la suite bureautique de Microsoft dans le monde du travail. Si vous souhaitez avoir une présentation de LibreOffice Writer, je vous invite à découvrir ces "articles" sur le site Internet du Cybercentre.

Le tableur... C’était l’outil le plus demandé lors du recensement des attentes alors mon cœur de "libriste" (comprenez mon amour des logiciels libres) s’est stoppé net et a fait une infidélité au logiciel LibreOffice Calc pour permettre aux agents de travailler avec le logiciel Excel (version 2010).
Cellules, colonnes, lignes, fonctions simples ne devraient plus avoir de secrets maintenant. Si vous souhaitez (ré)apprendre les bases de ce tableur, je vous invite a consulter le site Internet suivant : https://www.excel-pratique.com/fr/cours.php.

La retouche photo... Là, nous avons découvert deux outils différents.

  • Le logiciel gratuit (mais pas libre) "Paint.net" (https://www.getpaint.net/) à ne pas confondre avec Paint permettant de faire des retouches simples (recadrer, rogner, définir la taille d’une photo).
  • L’application Internet Sumopaint (https://www.sumopaint.com/home/#app) avec laquelle nous pouvons réaliser les mêmes retouches simples et qui ne demande pas d’intervention du service informatique de la commune ou de l’intercommunalité. Seule petite chose à faire pour plus de confort... installer sur votre navigateur Mozilla Firefox l’extension uBlock permettant de bloquer les publicité présentes sur tous les sites affichant des publicités.

Internet... L’idée générale était de savoir bien utiliser son navigateur Internet, savoir faire des recherches et vérifier la pertinence des résultats obtenus. J’invite donc toutes les personnes consultant cet article a découvrir les fiches atelier sur le site du Cybercentre ainsi que d’autres sources...

Ce temps passé sur Internet est dense et les domaines abordés sont si nombreux que tout n’a pas pû être retenu. Nous avons abordé le téléchargement de logiciel et ainsi découvert des sites vraiment utiles pour tous.

Toujours au sujet d’Internet, nous avons vu l’intérêt de s’abonner à des newsletters précises (municipales, départements, régions, nationales) et à des flux Rss (surtout en utilisant le navigateur Firefox) ceci permettant de voir les dernières informations publiés sur les sites proposant ces flux.

Les e-communautés du CNFPT ont été présentées. Ceci permettant par la suite aux agents de s’appuyer sur ces communautés, partager leurs expériences, découvrir des expériences mises en places par les agents territoriaux.

La sécurité de nos données liées a aussi été vue. Les agents ont pû passer du temps sur le site Hack Academy. Je le recommande car les informations abordés sur ce site sont utiles. https://www.hack-academy.fr/home

Des outils de partage ont aussi été présenté. FramaPad, FramaCalc, Google Docs / Google Drive. Mais afin de terminer les points essentiels, nous ne nous sommes pas attardés ;- )

Le courriel... Là, les agents ont tous l’habitude d’utiliser leurs boîtes de courriel professionnelle. Nous avons donc accentué ce temps "courriel" sur...

  • La nécessité de connaître son mot de passe pour l’adresse de courriel personnelle et comment définir un mot de passe sécurisé (majuscules, minuscules, chiffres et caractères spéciaux),
  • Les champs Cc et Cci et surtout le champs Cci (Copie carbone invisible) permettant de ne pas distribuer notre carnet d’adresses et surtout de ne pas voir toutes ces adresses récupérées sur un ordinateur non mis à jour ou infecté,
  • Les pièces jointes (le poids - 10 Mo maximum) et l’utilisation de services de transfert de grosses pièces jointes (WeTransfert ou Framadrop),

Les autres outils de communication tels que les outils de communication synchrones (Skype, Adobe Connect, WhatsApp) n’ont pas été abordés car nous manquions cruellement de temps pour voir l’essentiel.

Par ailleurs, un collègue médiateur numérique me rappelais que tout document produit par une collectivité relève désormais du régime des archives publiques. Il est devenu illégal de confier des données à une entité située hors du territoire français, pour des raisons de souveraineté (Code du Patrimoine, articles L211-4 et L211-1). Ceci dit, les usages numériques doivent passer par des outils qui eux hébergent leurs donnés hors du territoire français (Android et le compte Google, iOs et son compte Mac, Microsoft et son compte microsoft...). Donc nous devons surtout être vigilant sur les informations que nous produisons, stockons et partageons avec des outils web (Prezi, Google Docs, WeTransfert...). Maintenant, nous pouvons privilégier les outils de Framasoft (français) qui nous propose certains outils comparables aux géants du numérique (Google, Apple, Facebook, Microsoft, Amazon). Alors pensez-y lorsque vous souhaitez produire un document sur Internet et le partager sur le web.

La formation s’est conclu par la mise en place d’une évaluation finale... le PIM (Passeport pour l’informatique et le multimédia) que les EPN français labellisés "Netpublic" peuvent proposer. QCM puis exercices pratiques permettant de valider ce passeport qui est centré sur des usages et connaissances liées au numérique. Pour en savoir plus rdv sur le site Netpublic. Pour voir un exemple de QCM, rdv sur ce formulaire "Google Form".

Je remercie l’ensemble des agents qui ont participé à cette première formation mise en place à Guérande. Le groupe était vraiment hyper sympathique et les échanges ont été conviviaux.

Dans la même rubrique

15 juin – Formation CNFPT

21 octobre 2013 – Itinéraire des apprenants